JavaScript must be enabled in order for you to see "WP Copy Data Protect" effect. However, it seems JavaScript is either disabled or not supported by your browser. To see full result of "WP Copy Data Protector", enable JavaScript by changing your browser options, then try again.

Tag Archive for guerre de l’indépendance

Un Camierois , un héros de la guerre de l’ indépendance des Etats Unis 1781

 j’ai eut la surprise lors de mes recherches de trouver la trace d’un Camierois PIERRE LOUIS JOSEPH né a Camiers en  1764 dans le recensement des soldats qui ont combattus dans l’armé Française au coté des Américains pour l’indépendance des Etats Unis , nous sommes partis a la recherche avec des amis de la Mémoire des Camierois : Heidi Opala et Jeremy Descharles que je remercie chaleureusement pour leurs investissements de recherches , nous somme donc partis sur les traces de ce héros Camierois né il y a 250 ans et qui nous a passionnés tout le long de son histoire et qui ont l’espère vous passionnera égalementguerre des etats unis.PNG 2 

 

10352571_1408740726075543_4274945637785222078_n

La France pris part a la guerre pour indépendance des Etats Unis de part les plus actives et des plus glorieuses 
Pierre Louis DEZ faisait parti du Régiment de Gâtinais plus précisément de la compagnie de Cabriéres
En 1781, le régiment fait partie du petit corps expéditionnaire, commandé par le marquis de Saint Simon, envoyé aux États-Unis pour renforcer l’armée de Rochambeau.

10416773_10202090836494254_608696244_n

la tenue militaire de Pierre DEZ en 178110417063_10202090836734260_1860861355_nl’étendard du régiment

Du 28 septembre au 17 octobre le regiment du Gâtinais est au siège de Yorktown
Le 14 octobre, avec le régiment Royal-Deux-Ponts sous les ordres du lieutenant-colonel Claude baron de Lestrade, attaqua et enleva deux redoutes sur la gauche des retranchements.

Peu de temps après le regiment du Gâtinais revint à Saint-Domingue.
En 1782, durant la guerre des Antilles, il fournit des détachements pour la garnison des vaisseaux du comte de Grasse.
Le 7 avril 1782, le régiment est au combat naval des Saintes ou Charles Daurier, alors sergent, est blessé.
Par ordonnance du 11 juillet 1782, le régiment de Gâtinais devient le Régiment Royal-Auvergne ou plus simplement Royal-Auvergne en récompense de sa bravoure durant la guerre d’indépendance des États-Unis.
Cette faveur fut accordée au régiment sur la demande du marquis de Rochambeau
du 28 septembre au 17 octobre 1781 le régiment des Gâtinais est au siège de Yorktown une très grande bataille qui fut remporté ; elle fut déterminante dans l’issu  de la victoire de indépendance des Etats Unis Yorktown80
L’attaque est décidée a ce moment le maréchal de Rochambeau vint dans la tranchée  s’adressant aux soldats du régiment de Gâtinais dont Pierre DEZ fait parti et il leur dit: Mes enfants, si j’ai besoin de vous cette nuit, j’espère que vous n’avez pas oublié que nous avons servi ensemble dans ce brave régiment d’Auvergne sans tache, surnom honorable qu’il a mérité depuis sa création. Ils lui répondirent que, si on leur promettait de leur rendre leur nom, ils allaient se faire tuer jusqu’au dernier.le marechal de Rochambeau le leur promit, et ils tinrent parole comme on le verra. Le roi, sur le rapport que lui fit de Rochambeau de cette affaire, écrivit de sa main: bon pour Royal-Auvergne.
Marechal-de-rochambeau
Après la victoire Georges Washington Chef de l’état- major des armées américaine, futur premier président des Etats unis ( il sera élu le 10 avril 1789) félicite les soldats dont Pierre Dez et offrit a son régiments de Gâtinais les 3 canons qu’ils avaient enlevés lors de cette bataille .

george_washington_stand4

Pierre Dez a participer a la Bataille des Saintes qui s’est deroulé du 9 avril au 12 avril 1782 entre la flotte Britannique dirigée par George Rodney et la flotte Française dirigée par le Comte de Grasse malheureusement le flotte Britannique en sort victorieuse 220px-Comte_De_Grasse_gravure_couleurvaisseau-de-64The_battle_of_the_Saints_12_avril_1782phase-3-de-la-bataille-des-saintes
Lors de la Bataille des Saintes le 9 avril 1782 au large d’ un groupe d’îles situé dans les Antilles, entre la Basse-Terre Guadeloupe et la Dominique où elle s’est produite que notre Camierois Pierre Louis DEZ dit sans quartier a perdu la vie .800px-Fin_du_César-Dumoulin-IMG_5478
Du haut de ces 18 ans Pierre Dez avait comme surnom sans quartier , sans quartier dont l’expression dans le langage de marin veux dire qu’il ne fessait pas de quartier donc pas de prisonniers , pas de piété pour l’ennemi il devait être courageux et brave nous avons trouvé un héros un petit Camierois qui est allé mourir sur une terre qui n’était pas la sienne pour la liberté et l’indépendance d’un pays qui n’était pas le sien.