JavaScript must be enabled in order for you to see "WP Copy Data Protect" effect. However, it seems JavaScript is either disabled or not supported by your browser. To see full result of "WP Copy Data Protector", enable JavaScript by changing your browser options, then try again.

Tag Archive for st gabriel

St Gabriel une station balnéaire éphémère

gabriel_14
L’histoire de St-Gabriel commence en 1894, le Comte Armand de Rosamel par son mariage avec Cécile de Rocquigny vend des terrains de bord de mer à des investisseurs anglais, pour y aménager une station. Elle demande alors que le domaine prenne le nom de Gabriel.les premieres villas virent le jour en 1895
le 25 mars1897 commence la construction du Grand Hôtel. L’architecte est Paul Ridoux. Il sera achevé en… 15 mois, ce qui est une performance pour l’époque .Le 3 juillet 1898 le grand hotel est inauguré avec sa digue de 1700 m, il connaîtra une belle affluence, surtout britannique. On possède peu de documents relatifs au fonctionnement de l’hôtel, car il était administré par une société anglaise.
Au début du XXe siècle, l’hôtel connaît une période de déclin. La crise se fait sentir. Dans le même temps,de violentes tempetes comme celles de 1909; la mer commence à grignoter le littoral et la digue construite pour le protéger, à une trentaine de mètres de la façade, ne résiste pas. En 1910, l’hôtel est fermé et abandonné par ses propriétaires. La mer poursuit son inexorable avancée.
Dans la nuit du 3 au 4 mars 1912, une tempête particulièrement violente donne le coup de grâce à l’édifice : toute la façade sombre dans la mer.
L’hôtel est alors coupé en deux dans le sens de sa longueur, donnant une image de désolation. Ce qu’il reste du bâtiment sera détruit quelque temps plus tard. A côté de l’hôtel seront également construites une chapelle, une trentaine de maisons, les commerces, un café. Il en reste quelques traces photographiques, mais pratiquement aucune trace visible. Certains vestiges ont subsisté, les promeneurs qui empruntent le sentier qui longe le camping peuvent les apercevoir. Ste-Cécile sera construite dans la foulée de St-Gabriel. Il ne reste rien non plus des maisons primitives de la station, qui a été entièrement reconstruite après la guerre.

 

les ruines du Grand Hotel St Gabriel Camiers 1912

le grand hôtel n’attirait plus les curieux  par sa splendeur et sa grandeur mais pour ces ruines , les  » badauds  »  avaient la curiosité de voir de leurs propres yeux la victoire des éléments , « l’acharnement » de la nature a détruire se que l’homme avait bâti avec fierté , une façon de comprendre que la nature a toujours le dernier mot !

 

gabriel_14